L’Afrique des jeunes leaders : Micaël Dossou du Bénin

Sharing is caring!

C P Mika

Ah le YALI et ses pouvoirs mystiques. Le jeune homme dont je vais vous parler aujourd’hui est mon petit coup de cœur. Déjà de vue je l’ai tout de suite apprécié. Gentil, adorable il a conquis plus d’un cœur( en lisant cet article vous saurez pourquoi je suis juste tomber sous son charme). Mika! Le Prince! C’est comme cela qu’on aime l’appeler au YALI. Aussi surnommé le chouchou du YALI, ce jeune homme est mûr par rapport à son âge. C’est le genre de personne qui est très heureux d’avoir un impact positif dans la vie d’autrui. Pour lui, voir les autres heureux, leur donner la joie, les faire rire, les aider à évoluer lui procure le bonheur. Micaël est un ambitieux jeune homme qui ne recule devant rien. Ça a été un immense honneur pour moi de rencontrer celui qui a raflé pas mal de distinction du haut de ses 22 ans. Je vous invite à faire plus amples connaissances avec lui.

Qui est Micaël Dossou?

Crédit photo Micael

Je m’appelle Micaël Djaou DOSSOU, âgé de 22ans. Je suis béninois. Activiste des Droits Humains, j’ai étudié le Droit Public à l’Université d’Abomey-Calavi ( Bénin). Je suis Assistant de la Présidente de l’ONG Union pour le Développement Social et la Paix (UDSP Bénin). Membre de plusieurs associations dont Youth Ending Hunger qui est une association chapeautée par une ONG japonaise Hunger Free World où je suis le secrétaire général. Je suis vice-président de la Commission de Plaidoyer de International Model Diplomats for Integrated Development (IMDID Bénin). Je suis aussi Expert Associé au Ministère de la Décentralisation et des réformes administratives dans le Gouvernement des Jeunes du Bénin. Et membre de l’association des Jeunes Juristes du Bénin. Ma carrière envisagée est d’être Diplomate.
Comme hobbies, j’adore le voyage, le football, la musique, la découverte, la natation. Mon pays le Bénin est un très beau pays de l’Afrique de l’ouest, d’environ 11 millions d’habitants, référence de la démocratie et connu du monde par la paix qui y règne depuis des années.

Pourquoi le programme YALI?

C P Mika

Étant jeune passionné de la découverte, qui veut renforcer ses capacités, et porteur de plusieurs projets, j’ai entendu parler du YALI en Novembre 2016 lors du lancement du Mandela Washington Fellowship de l’année auquel j’ai postulé puis recalé par la suite à l’entretien à l’ambassade des USA du Bénin. Alors dans la foulée j’ai entendu parlé du YALI régional en Juin 2017 et je me suis dit pourquoi pas?

Quel est ton projet et pourquoi ce projet?

C P Mika

Mon projet est dans le domaine de la santé et a pour objectif global promouvoir le droit à la santé et faciliter l’accès aux soins de santé. Ce projet, parce que malgré les efforts du gouvernement de mon pays, le secteur de la santé reste celui qui a plus de problème que tous les autres secteurs. Alors je me suis dit que dans un monde où l’assurance santé n’existe pas, l’accès aux soins de santé reste un calvaire, et coûte cher, je dois faire quelques choses. D’où mon projet Les Centres de Santé Communautaire et Humanitaire qui a pour phase pilote Le Centre de Santé Mobile.
Ce projet dans sa phase pilote aura d’après l’étude du marché un impact géographique de 77 communes , en touchant 31% de la population béninoise et un impact économique d’environ 17.050.000.000 franc CFA d’économie aux familles pauvres pour ne citer que ces impacts.

Qu’as-tu appris de plus au YALI?

C P Mika

Le YALI fût une très belle expérience. J’ai appris assez du YALI. La formation en Civic Leadership que j’ai reçu est celle dont j’avais vraiment besoin. J’ai découvert les qualités et capacités qui étaient en moi. Le YALI m’a permis de dépasser l’étape à laquelle j’étais avant ma participation. Grâce au YALI j’ai acquis des notions de leadership à travers le partage d’expériences, des participants, ainsi que ceux des facilitateurs. Un coucou à Monsieur Kitoyi et Monsieur Sydi pour le soutien.
Le YALI m’a fait gagner une famille dans 16 pays d’Afrique en quelques semaines. C’est énorme car je ne pense pas que ma carrière diplomatique me donnera ce cadeau en quelques semaines. 😅😅😅😅😅
Quels sont tes moments forts de l’aventure?

C P Mika

Les moments forts de l’aventure furent d’abord la retraite. J’ai adoré cette technique très efficace et rapide pour l’intégration et le rapprochement❤ . Je me rappelle encore de ces émotions très fortes lors du cours où chacun devait raconter son histoire. Ces soirs dans le jardins du Cesag à parler de tout et de rien. Ce fut les moments de partage d’expérience.

C P Mika

Je me rappelle aussi de nos sorties week-end 😂😂😂😂😂 . Ces soirées où on devait rendre nos travaux individuellement par mail. Les soirs où on était débordé par le travail et la cour qui était quasiment vide 😂😂 . Ces soirs de fête dans le jardin animée par les mauritaniens, les capverdiens. Les jeudi karaoké etc.. Je me rappelle aussi des soirées fou rire dans ma chambre (101) avec les autres et surtout la danse de mon binôme de chambre Enriké Bakalé le seul équato-guinéen et la chute du lit de Aléousa Fernández 😂😂 . Chaque instant fût un moment fort.
Je vais remercier mes 5 protectrices qui étaient tout le temps là pour moi. ☺☺☺☺Désormais j’ai une soeur au Mali, à Sao Tomé, au Bénin, au Burkina Faso et en Mauritanie.😘😘😘😘 Merci aux guinéen aussi qui me faisaient rire à la monté du stress. Merci aux autres sans oublier Adriel le bébé YALI et sa Mémé.
Quel message as-tu à passer aux jeunes Africains?

C P Mika

Mon message aux Jeunes africains est de ne plus croire que l’aide et le développement viendront d’ailleurs. C’est à nous de relever ce continent, notre patrie et de le hisser au sommet. Il est temps de changer de mentalité. De se lever et de travailler dur pour la bonne gouvernance et le partage équitable de nos ressources. L’heure de la victoire c’est maintenant alors arrêtons de rêver, de juste penser, de développer des théories à ne point en finir mais de poser des actes.

C P Mika

Nous sommes à l’ère des actions alors à chacun dans son pays, sa ville, son village, son quartier, sa maison, sa chambre, pose une action de développement et partage avec les autres. Si nous voulons le changement, changeons nous même. Si nous voulons le développement, développons-nous, nous-mêmes. Si nous voulons l’évolution, évoluons nous-mêmes. Que personne ne vienne nous corrompre de prendre les armes ou d’aller voir ailleurs. Cultivons la paix , le pardon et l’humilité. Vive l’Afrique! Vive la jeunesse africaine.

Sharing is caring!

À propos de l'auteur

Je suis Fatimata Toure, malienne. Blogueuse sur l'atelier des médias Mondoblog RFI. Activiste et blogueuse à Doniblog Mali. Chroniqueuse sur Wattpad. Et office assistante dans une entreprise. Écrire? C'est ma raison de vivre, l'occasion pour moi d'exister à travers mes mots. Véritable curieuse, je suis insatiablement à la conquête de nouveau savoir car à partir du moment où une personne cesse d'être en quête d'informations et de connaissances à propos d'elle-même, l'ignorance s'installe. Je suis émotive, je suis passionnée et j'ai n'ai pas honte d'aimer parce que les émotions font de nous des êtres humains. Elles nous rendent réels. J'aime vivre, j'aime exister et surtout j'aime être moi-même. Selon moi chaque être humain à dans son âme une composante forte et remplie d'une détermination qu'on ne pourrait jamais acheter. Venez découvrir le mien et surtout permettez-moi de faire partie de la votre.

Archives par auteur

43 Commentaires

  1. je suis si content de lire le parcours YALI de Mika … ton parcours me m’étonne pas car déjà tes pas d’entrepreneur et leader nous ont montré à YOUTH ENDING HUNGER que tu n’es pas près à t’arrêter. YALI n’est qu’une étape… je t’encourage pour le reste. Tokoss

  2. Il n’est pas qu’éloge ! Il est aussi faiblesse. C’est ce qui d’ailleurs fait de lui ce qu’il est aujourd’hui. De ses difficultés, il puisse des opportunités qu’il met au service de son environnement immédiat et de sa communauté… Je ne dis rien de son charme naturel et l’empathie qui embaume l’espace Où il se trouve !

    Big Up petit frère !

  3. Mika le prince, Bravo à toi. Te connaître a été très agréable pour moi. Je n’ai pas oublié ces moments de « Action ou Vérité « . Franchement j’admire ta bravoure. Courage à toi et que Dieu illumine tes sentiers

  4. Ca m’émerveille de te lire Mika et ç me donne le courage d’y aller encore plus haut et encore pl
    us loin….il. faut savoir prendre le risque et t’en es un exemple vivant…Vive le Bénin Mika ..je te souhaite un heureux parcours

  5. Bel article ! Qud je lis tes derniers propos, je me rappel encore cette phrase qui dit: voulez-vous que le monde change avec vous, sans vous ou contre vous ?.. Et là, je vois qu’il y’a des jeunes comme toi qui aspirent être des acteurs de changement et qui désirent le provoquer… Sois un modèle pr ta jeunesse et continue dans cet élan !

  6. Très bel article. Félicitations Micael. On se connait que cette année, à la fac, mais j’avais déjà remararqué ta determination et ce leadership, chez toi en cours . Tu es maintenant. une inspiration pour moi, un jeune leader pour le Bénin, et un IRAWO pour l’Afrique. Bravooo.

  7. Mika, tu es une fierté pour l’AFRIQUE. De toi naitrons des Nelson Mandela. En te lisant, rien me m’etonne. Je me rappelle de certains de tes projects de developpement que tu m’as presenté quand j’etais de passage au Benin.On parlait plus du YALI et voici aujourhui , c’est une réalité. J’aimais très bien ta compagnie quand Jetais au Benin. Le leadership que tu degagais en toi m’inspirait tellement.continue d’aller dans le même sens. Reçois les salutations du movement YOUTH ENDING HUNGER BURKINA FASO.

    1. Merci Marius. Tout ça c’est grâce à vous tous. Je donnerai tout ce que j’ai pour ne pas nous décevoir. Heureux d’avoir eu un impact positif dans vos vie.

  8. Cher ami. Après lecture de cet article, je crois bien que c’est une sacrée découverte et bien agréable de ta personne. On s’est vraiment vu, il y a longtemps.
    Suis content.

  9. Je dirais que mika c etait notre petit ryon de soleil au Yali. Contente de t avoir connu bro. Tu as la tete pleine de reves et j sais que tu y arriveras. Je te souhaite le meilleur.

  10. Je dirais que mika c etait notre petit rayon de soleil au Yali. Contente de t avoir connu bro. Tu as la tete pleine de reves et j sais que tu y arriveras. Je te souhaite le meilleur.

  11. Jeune il est mais le leadership n’a pas d’âge. Il est la preuve vivante que l’Afrique possède de réels potentiel et peut se développer. Il est facile d’imaginer et de rêver mais combien sommes nous à agir ? Bravo Mik, j’ai toujours vu en toi un jeune plein d’avenir. Continue ainsi et du courage pour la suite !

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *