L’Afrique des jeunes leaders : Mamedi Soboa Thera du Mali

Sharing is caring!

Crédit photo Fatim Touré

Crédit photo Fatim Touré

Grand! Pas seulement par sa taille mais aussi par sa personnalité, son impact et son humanisme envers son prochain. Mamedi Soboa Thera est mon compatriote Malien, celui avec qui j’ai acheminé mon YALI Dakar(YALI : Young Africans Leader Initiative). Représentant de notre communauté au Sénégal, ce grand homme a très bien su occuper sa place de président qu’on lui a octroyé de justesse. Qui vous a dit que gérer cinqs grandes filles était une mince affaire? 😂😂😂 allez y demander à Thera, comment il s’est demené pour céder à nos caprices?
j’admire ce philanthrope et je suppose que vous aussi en lisant cet article édifié à sa hauteur.

Qui est Mamedi Soboa?

Crédit photo Mamedi Soboa Thera

Crédit photo Mamedi Soboa Thera

Je réponds au nom de Mamedi Soboa Thera. j’ai 27 ans et marié. Je suis ingénieur en informatique, analyste développeur. Consultant en système d’information et Gestionnaire Financier. Je suis actuellement assistant IT à la FAO Mali.
Par ailleurs je suis Président de l’Union des Jeunes pour la Renaissance du Mali (U.J.R. Mali). Secrétaire Chargé des Relations Extérieurs et de la Coopération Internationale du Bureau Fédéral Africain de l’Organisation Panafricaine de Jeunes pour la Promotion de l’Intégration Africaine(OPAJ_PIA). Membre Fondateur de GIYADA AFRICA  et membre de plusieurs autres organisations de jeunesses au Mali et en Afrique.
Je suis un alumni du Centre Régional de Leadership YALI Dakar au Programme Public Management de la Session 8.
J’aime les defits, regarder les documentaires et débats, et surtout servir mon prochain.
Je suis un Africain du Mali.

Pourquoi tu t’es inscrit au programme YALI?

Crédit photo Mamedi Soboa Thera du Mali

Credit photo Mamedi Soboa Thera du Mali

Au fait, Le véritable déclic a été ma conviction que si  les jeunes sont exposés au concept du leadership au service des autres, et qu’on  leur offre les compétences, les outils et le soutien nécessaires, pour devenir des acteurs du changement dans leurs communautés, ils peuvent transformer des vies, des communautés, voire même notre continent. En les encourageant à utiliser leurs talents, leur temps et leur énergie pour rendre notre monde meilleur.
J’ai vu que le Yali peut alors m’aider à developer mes compétences en développement personnel, en leadership et surtout développer mes capacités intellectuelles dans le sens de la Citoyenneté, de la mise en place des politiques publiques,  de la structuration et fonctionnements de nos administrations publiques, privées, de nos organisations Internationales, de la bonne gouvernance et de la transparence.
Par ailleurs  Le CRL Dakar (CRL : Centre Régional de Leadership) étant le point de rencontre des Jeunes des 16 Nationalités différentes, était une opportunité de faire passer ma vision pour l’Afrique et la faire comprendre à d’autres Jeunes. J’espère que j’ai réussi ma mission.
Voilà pourquoi je me suis inscrit au Yali.

Ton projet, pourquoi vous l’avez créé? Et Quel impact ce projet aurait sur la société?

Mon projet « Lumière des Nations  » est un projet d’éducation, de sensibilisation et d’information des enfants et Jeunes des écoles et lycées (soit depuis le bas âges) sur la Citoyenneté; le civisme; les acquis de la bonne gouvernance  etc.

Dans notre société qui ne croit plus à la réussite, il faut redonner espoir aux jeunes. Les accompagner vers des projets  intégrant d’emblée des dimensions économiques, sociétales, sociales et territoriales. C’est aussi participer à l’évolution des comportements pour préparer un avenir meilleur. Ce que je veux, c’est permettre de faire émerger des talents, des idées, des compétences et surtout inciter les jeunes à prendre leur destin en main. Ce qui est extrêmement bénéfique. Pour celà nous devrions cultiver des bons citoyens dans tout les sens.
A la réalisation du projet,  Il permettra de repondre aux questions suivantes:

-Comment donner à cette jeune génération si présente et férue de technologie les moyens de collaborer et d’innover au service d’une transformation sociale positive ?
-Comment encourager les jeunes à trouver des solutions aux défis les plus critiques du monde actuel, tels que leur autonomisation; les conflits armés; l’incivisme; l’extrême pauvreté; les dégradations environnementales; les épidémies; l’analphabétisme et la mauvaise gouvernance ?

Qu’as tu appris de plus à Yali?

Yali, oufffff! Le Yali est magique.
Premièrement, le Yali m’a permis de compter désormais dans ma famille 99 jeunes des nationalités différentes.

Le Yali m’a permis de renforcer mon developement personnel et en leadership ainsi que d’avoir des connaissance en « Public Management » telles que la bonne gouvernance; la transparence etc.
En tant que jeune, quel message as-tu à passer aux jeunes africains.?

L’Afrique est à la croisée des chemins. Elle est désormais au cœur des préoccupations de développement dans lesquelles sont engagés ses dirigeants. Ces derniers peinent à trouver une issue heureuse à partir de laquelle le continent noir pourrait jouer un rôle de premier plan sur la scène internationale. Il est nécessaire de réfléchir à une nouvelle génération de leaders, capables de relever plusieurs défis comme ceux de la fragmentation de l’espace; de l’histoire et du savoir; de la refondation de l’Etat; de la promotion de la démocratie et des droits humains; et de la mise en place de nouvelles conditions de paix et de liberté. Gage d’un développement durable et surtout de la promotion de l’intégration sous toutes ses formes. Cette nouvelle  Génération, c’est nous.

Crédit photo Mamedi Soboa Thera

Crédit photo Mamedi Soboa Thera

La Jeunesse Africaine  doit avoir un ardent désir de servir notre nation, la nation Africaine.
La force d’un peuple se trouve dans sa capacité à se fédérer contre l’adversité. Si nous et nos parents ne l’avons pas su, nos enfants, eux, doivent le savoir, et c’est notre devoir de le leur enseigner.
Nous sommes l’Afrique nouvelle.
Nous sommes dynamiques.
Nous sommes bien informés, interconnectés.
Nous sommes résolus à réunifier l’Afrique.
Nous somme la nouvelle génération d’Africains qui s’élève…
Nous allons travailler à unir le grand continent.
Nous sommes talentueux, Laborieux, studieux, décomplexés, prêts à défendre les intérêts de l’Afrique.
L’esclavage sous une autre forme nous a été laissé en héritage…
Mais nos enfants à nous seront  des hommes libres…

Quels sont tes moment forts de l’aventure?

YALI est rempli de moment fort.
Les moments les plus forts ont été :
Ceux passés avec mes frères et soeurs Maliens. Il s’agit de Tima (la grande soeur); de Naba; de Fatim(Moi 😎); de mon bébé Fylli; de Danielle; de  Dianguina; Harouna et Maiga.
Ceux passés avec mon frère et ami du Benin, mon cochambrier. Je me reveillais chaque matin en criant avec le nom de mon frère Willy Wylly le super « Wangueur… » 😂😂
Les moments avec mes frères et soeurs de public management (Une vraie famille que des personnes insistantes et intéressantes).

Crédit photo Mamedi Soboa Thera du Mali

Public Management. Crédit photo Mamedi Soboa Thera

Les autres programmes, « Civic leadership » et « Bussiness Entreprenariaship ». Je ne pourrais pas citer tous car tout le monde sait que je suis le MAMEDI de tous les participants.
Spécial dédicace à mon frère Tidiane du Sénégal qui m’a fait l’honneur de me dédier une partie de son poème  » Quel sage que ce grand Mamedi,
Il ne l’est pas juste par la taille et le gabarit,
Oui, il culmine à deux mètres « hors tva » mais croyez moi,
Si les qualités humaines se mesurait en hauteur Il dépasserait de loin le kilimanjaro »
Quel honneur!.

Sharing is caring!

À propos de l'auteur

Je suis Fatimata Toure, malienne. Blogueuse sur l'atelier des médias Mondoblog RFI. Activiste et blogueuse à Doniblog Mali. Chroniqueuse sur Wattpad. Et office assistante dans une entreprise. Écrire? C'est ma raison de vivre, l'occasion pour moi d'exister à travers mes mots. Véritable curieuse, je suis insatiablement à la conquête de nouveau savoir car à partir du moment où une personne cesse d'être en quête d'informations et de connaissances à propos d'elle-même, l'ignorance s'installe. Je suis émotive, je suis passionnée et j'ai n'ai pas honte d'aimer parce que les émotions font de nous des êtres humains. Elles nous rendent réels. J'aime vivre, j'aime exister et surtout j'aime être moi-même. Selon moi chaque être humain à dans son âme une composante forte et remplie d'une détermination qu'on ne pourrait jamais acheter. Venez découvrir le mien et surtout permettez-moi de faire partie de la votre.

Archives par auteur

18 Commentaires

  1. Félicitations Mamedi. Que Dieu t’accompagnes dans tes combats. Tu es vraiment un battant, l’Afrique a besoin de jeunes dynamiques comme toi.
    Merci à toi Fatim Touré pour cette initiative. Par tes articles nous nous découvrons encore mieux. Merci.
    Grand merci Soboa.

  2. Congrat le grand thera,ton charisme,dynamisme,bravoure,….te rendent encore plus grand et très important pour l’Afrique de demain.
    Bravo Fatim!

  3. Fatim chapeau pour cet article sur cet inoubliable Yalien. Sa taille fait qu il ne passe pas inapercu mais il a aussi un gros coeur. Comme on le voit sur toutes ses photos il a tpujours le sourire. President continue de sourire a la vie, elle ne cessera en retour elle aussi de te sourire.

  4. Félicitation à toi Therra. C’est comme cela que j’ai l’habitude de t’appeler. Merci d’exister.

    Coup de coeur à toi très chère Fatim.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *