Donc c’est par ce que je suis NOIR que je dois être vendu comme esclave? Hum Tu peut toujours rêver esclavagiste.

Sharing is caring!

Crédit photo Fatim Touré

Crédit photo Fatim Touré

Cette fois ci je ne mettrais pas d’image pour illustrer mon billet. Parce que la honte et la tristesse qui me sévit, aucune image ne pourra l’illustrer.
Il y a de cela quelques jours, j’entendais les gens parler de la vente des esclaves noirs au Libye, churp 😒😒 que dit je? D’esclave tout court, par ce qu’on ose dise la vérité, il n’y a jamais eu d’esclave blanc, vert, bleu, violet, rose ou jaune. Un esclave à  toujours été que noir.

Je voyais des publications sur les réseaux sociaux sans vraiment y prêter attention.
Des images vraiment choquantes qui toucheraient n’importe qui, mais bizarrement moi non. Que voulez vous que je vous disent, je suis vraiment bizarre je le sais( Surtout que je ne tire pas sur tout ce qui bouge)
Cette histoire est devenue le choux gras des journalistes, des blogueurs et même de plusieurs acteurs, artistes ou activistes, tout le monde s’en est mêlé, je ne me sentais pas concernée.
Les gens se sont motivés, d’autres se sont mobilisés, je ne me sentais pas concernée. Ceux qui en savent quelque chose ohh, ceux qui n’en savent rien ohh, en tout cas tout le monde voulait en rajouter mais moi je ne me sentais pas concernée.
Désolant n’est pas? Surtout venant de quelqu’une qui se croyait activiste.

Bref il a fallu que je lise une ébauche d’une histoire, émanant du témoignage d’une victime. Vraie ou fausse, cette fois ci j’ai été touchée. L’histoire en question, sûrement montée de toute pièce (Ou peut être pas), je l’ai lu sur internet, et ça m’a ouvert les yeux sur les réalités évidentes que vous et moi, noirs ou blancs s’efforcent à ne pas voir. On se ment à nous même si on se dit que la justice existe. On se ment à nous même si on se dit qu’on est tous libres et égaux sur cette terre, avec le nanani nanana machin truc de l’article tantantan du droit de l’homme et du truc tralala…
Personnellement je ne crois pas à ces histoires d’égalités, de toute façon je n’y ai jamais cru( c’est mon avis hein).

L’esclavage en Libye révèlent au grand jour ce qui se tramait toujours tout bas, au vu et au su de tout le monde. Je le savais, Mr tu le savais, il le savait, nous le savions, vous le saviez et eux tous, ils savaient que le noir se faisait exploiter partout où il allait. Qu’est ce qu’on a fait pour que les choses changent? Rien! Je suis la première a être blâmer et je plaide coupable. Le mirage qu’on nous tend sans cesse, de l’eldorado, n’est que illusion trompeuse.

Afrique ! Mon cher Afrique! (sans mélodrame) Pourquoi tout ceci n’arrive qu’à toi? Bon sang cher Afrique! n’as tu pas appris les leçons de tes erreurs passées? Cher Afrique! Pourquoi est tu toujours naïf?
Malmené de gauche à droite et par les autres et maintenant par tes propres frères, ne sait tu pas que tu es le seul à te sortir de tes propres problèmes? Quel honte?

De toute façon frère d’un même continent ou pas, la plus part des pays du Maghreb ne se considère pas comme africain( précision : beaucoup oui mais pas tous), leurs peaux blanches ou dorés les ont obnubilés à tels points qu’ils oublient qu’on partage la même maison qui est le continent Africain. Le racisme y est flagrant depuis toujours. C’est pas une nouvelle.

Venons-en à cette histoire de peau de couleur : le noir.
Considéré comme frein pour beaucoup. Elle est LA couleur et LA référence de demain. Demain serait sans doute pour Le noir, on ne le sait pas encore ou inconscient de cette découverte.
Le noir est le cheval gagnant de demain( sans jeu de mot, ni prétention aucune). L’investissement sûr et rentable qui gouvernera le futur.
« J’exagère » vous vous dites sûrement, mais c’est une vérité que rare de personnes savent.

L’africain n’as pas conscience de son potentiel, il a été forcé à croire qu’il est pauvre, qu’il l’a été et qu’il le sera toujours.
Malcolm X a dit :<< quand l’homme noir respectera l’homme noir, personne ne marche sur l’homme noir>>.
Effectivement l’homme noir ne s’est jamais considéré lui même, que peut-il bien exiger des autres? Rien.
Parce que: <<si on peut taper sur les noirs en toute impunité c’est bien parce que les noirs eux Mêmes se tapent entre eux pour des broutilles>>.
Alors c’est par ce que je suis noire que je dois être vendue comme esclave? Hum Tu peut toujours rêver esclavagiste!
Moi je dit NON.

Sharing is caring!

À propos de l'auteur

Je suis Fatimata Toure, malienne. Blogueuse sur l'atelier des médias Mondoblog RFI. Activiste et blogueuse à Doniblog Mali. Chroniqueuse sur Wattpad. Et office assistante dans une entreprise. Écrire? C'est ma raison de vivre, l'occasion pour moi d'exister à travers mes mots. Véritable curieuse, je suis insatiablement à la conquête de nouveau savoir car à partir du moment où une personne cesse d'être en quête d'informations et de connaissances à propos d'elle-même, l'ignorance s'installe. Je suis émotive, je suis passionnée et j'ai n'ai pas honte d'aimer parce que les émotions font de nous des êtres humains. Elles nous rendent réels. J'aime vivre, j'aime exister et surtout j'aime être moi-même. Selon moi chaque être humain à dans son âme une composante forte et remplie d'une détermination qu'on ne pourrait jamais acheter. Venez découvrir le mien et surtout permettez-moi de faire partie de la votre.

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *