EN ROUTE POUR TOMBOUCTOU (Part 2)

FATIM TOURE

Sharing is caring!

 

La date du voyage pour Tombouctou approchait à grands pas. Je devais me préparer. Une diva comme moi ne pouvait se déplacer comme ça, les bras ballants. Je devais faire ma valise mon sac et quelques courses et shopping s’imposaient vus mon statut de star ( rire… que dis je? Shopping? je n’ai pas un rond je suis fauchée comme un trou alors je ne vais pas me mentir à moi-même) bon je rectifie le tir, je devais purement et simplement faire ma valise. Alors je réfléchis au dress-code à adopter durant mon séjour.

Tombouctou était réputé pour sa piété et sa dévotion à l’islam. Dû dire des gens Tombouctou est l’une des villes les plus religieuses du Mali d’où le nom des 333 saints. L’histoire raconte que dans l’esprit des populations de Tombouctou, les saints sont des savants, des modèles de vertu qui ont consacré leur vie à Dieu, une vie marquée par des miracles qui constituent une grande sagesse accordée par le tout-Puissant à ses amis. Les saints sont donc des amis de Dieu qu’on honore sans les vénérer, la vénération et l’adoration revenant à Dieu seul. Aussi le saint a un grand mérite auprès de Dieu et Dieu dans son infinie bonté peut exaucer les vœux du demandeur par égard à ses amis.
De ce fait, en connaissance de cette histoire je ne devais et ne pouvais ni offenser les saints esprits de la cité mystérieuse ni offenser les sages de la ville. Donc je m’empressai de faire ma valise avec plus de wax et de Bazin et quelque Jean et haut(Ah je ne pouvais quand même pas me priver de mes jeans et de mes jolis hauts pendant tout ce temps… Oui oui Je l’accepte je suis dénaturée Lol… Je ne peux pas vivre sans me mentir à moi-même Lol…)Je prenais avec moi quelques chaussures et sacs plus mon accessoire préféré: mes perruques! (Comprenez que je suis une fille chauve avec moins de cheveux qu’un œuf… donc pour sauver les apparences et le peu de soi-disant beauté qui me restait je devais tisser lien avec les perruques.)

Mon grand frère alla me payer mon billet à l’auto-gare de la ville. Mon départ était prévu pour 15h 00.Je me sape comme une femme d’affaires qui s’apprête à prendre son vol pour régler une affaire d’État. Je me maquille et porte ma perruque préférée assortie à mes louboutins ( mais attendez! Je suis sérieuse là? Je porte des louboutins pour voyager en autobus. Ma folie a donc dépassé les limites imaginables du possible?) Mais ce n’était pas bien grave pour moi. Mon grand frère m’accompagna en taxi à la gare avec mes bagages. Je fis croire au voisin du quartier que je me rends à l’aéroport et que je voyage par vol ( trop drôle, je sais, Je suis vraiment malade …)

On arrive à l’auto garée. Mon frère m’aide à enregistrer mes bagages. Je sens bizarrement des regards sur moi, je comprends très vite que c’est dû à mon style et surtout aux fameuses chaussures Louboutin que je porte. j’imagine qu’ils sont étonnés. Mais je m’en foutais royalement. Le contrôleur fit l’appel des passagers et je monte dans le bus m’installer tout près de la fenêtre, point stratégique pour pouvoir être observatrice de ce qui m’attendais. Ils donnèrent le signalement et nous voilà en cours de route.

Le voyage pouvait commencer!!

Mais si seulement je savais.

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *